Licence Théologies

 

jQuery UI Accordion - Default functionality

► Licence 1 - Semestre 1


UE101 Théologie systématique (6 ECTS)

UE101 EC1 Théologie fondamentale (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Anthony Feneuil | Présentation du coursQuels sont les fondements de la théologie ? Ce cours permettra de poser les principaux problèmes de la théologie fondamentale, à travers l'étude de quelques textes majeurs pour la tradition théologique chrétienne, mais qui résonnent au-delà de cette tradition et permettent de comprendre la spécificité du discours théologique. | BibliographieLubac, Henri de, Sur les chemins de Dieu, Paris, Aubier, 1966 Schleiermacher, Friedrich, La cohérence de la foi chrétienne [Die Christliche Glaube], tr. B. Reymond, Genève, Labor et Fides, 2018 Thomas d’Aquin, Somme Théologique, tr. A.-M. Roguet, Paris, Cerf, 1984-1986, t. 1, Qu. 1 et introduction
UE101 EC2 Anthropologie (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Fabien Faul | Présentation du coursLe cours d’anthropologie vise à retracer dans les grandes lignes, le développement historique des conceptions de l’homme que la tradition occidentale a élaborées, au plan philosophique et théologique, pour les confronter aux questions et enjeux anthropologiques contemporains. | BibliographieAlbert Chapelle, Anthropologie, Lessius, Bruxelles, 2007, Bernard Sesboüé, L’homme, merveille de Dieu. Essai d’anthropologie christologique, Salvator, Paris 2015. A. Wénin, L’homme biblique. Anthropologie et éthique dans le Premier Testament, Paris, Cerf, 2e éd. 2004.

UE102 Exégèse (6 ECTS)

UE102 EC1 Introduction aux études bibliques (14h TD)
Enseignant : Elena Di Pede | Présentation du coursLe cours vise une première présentation de la Bible, Ancien et Nouveau Testament. Seront abordée les questions historiques, théologiques et littéraires liées à ces deux ensembles, ainsi qu’aux différentes méthodes exégétiques. On veillera également à sensibiliser les étudiants à une lecture attentive de quelques textes fondamentaux. | BibliographieP. Beauchamp, Parler d'Ecritures saintes, Seuil, 1987 ; O. Millet et Ph. De Robert, Culture biblique, Paris : Puf, 2001 ; J.-L. Ska, Les énigmes du passé. Histoire d’Israël et récit biblique, Bruxelles : Lessius, 2001 ; A. Wénin, L’homme biblique. Anthropologie et éthique dans le Premier Testament, Paris : Cerf, 2e éd. 2004.
UE102 EC2 Introduction au Coran (8h CM)
Enseignant : Mehdi Azaiez | Présentation du coursCe cours présentera une synthèse des développements de la recherche critique sur le Coran en particulier depuis ces vingt dernières années. On abordera ainsi : 1. L’histoire de la recherche critique depuis la première moitié du XIXème siècle jusqu’aujourd’hui. 2. Les méthodes d’analyse historico-critique, philologiques et approches linguistiques (Analyse Rhétorique, Anthropologie, Linguistique de l’énonciation, Codicologie, Épigraphie…) 3. Les débats autour de thèmes centraux : Sources, Chronologie et Rédaction du texte coranique 4. Les ressources à la disposition du chercheur (Traductions, Table de concordance, Dictionnaires, Revues, Internet…)
UE102 EC3 Grec 1 (14h TD)
Enseignant : Jacques Elfassi | Présentation du coursLe cours a pour but d’amener l’étudiant à pouvoir se débrouiller seul dans la lecture de textes de difficulté moyenne du Nouveau Testament. Il s’appuie sur le manuel suivant : J. Duff, Initiation au grec du Nouveau Testament, Paris, Beauchesne, 2010.
UE102 EC4 PPP : valoriser les langues anciennes (6h TD)
Enseignant : Jacques Elfassi

UE103 Philosophie, histoire et sciences humaines (6 ECTS)

UE103 EC1 Eglise ancienne (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Sylvie Barnay | Présentation du coursCe cours propose un parcours réflexif sur les premiers siècles de l’histoire du christianisme dont l’époque antique voit l’émergence et l’affirmation progressive. L’insertion chrétienne dans le monde romain s’accompagne de la formation des Églises, qui, en situation minoritaire et confrontées à la civilisation païenne, expriment à la fois leur différence et leur volonté de présence au monde. La réflexion tente aussi de préciser les différents aspects de la vie chrétienne au sein d’un Empire devenu favorable, ce qui facilite à la fois l’expansion des communautés religieuses, l’affermissement des institutions et la diffusion des esthétiques, non sans provoquer difficultés et parfois ruptures entre le IIe et le Ve siècle.
UE103 EC2 Philosophie antique (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Yves Meessen | Présentation du coursEn philosophie antique, la théorie est indissociable de la pratique. Que la philosophie soit un exercice spirituel de transformation de soi, modifie son approche. En partant des présocratiques (Parménide et Héraclite), nous étudierons la naissance de l’acte philosophique qui se déploie chez Platon et son disciple Aristote. Ensuite, découvrant l’évolution de cette philosophie dans le néoplatonisme (Plotin, Porphyre, Proclus), nous considérerons la réception chrétienne de ce courant (Augustin, Denys). | BibliographieMonique Canto-Sperber (dir.), Philosophie grecque, en collaboration avec J. Barnes, L. Brisson, J. Brunschwig, G. Vlastos, Paris, PUF, 2ième éd., 1998 ; Jean Grondin, Introduction à la métaphysique, Montréal, Presses de l’Université, coll. « Paramètres », 2004 ; Pierre Hadot, Exercices spirituels et philosophie antique, Paris, Albin Michel, 2002 ; Plotin ou la simplicité du regard, Paris, Folio-essais, 1997 ; Qu’est-ce que la philosophie antique ?, Paris, Folio-essais, 1995 ; Werner Jaeger, Aristote. Fondements pour une histoire de son évolution, Paris, L’éclat, 1997 ; Goulven Madec, Le Dieu d’Augustin, Paris, Cerf, coll. « Philosophie & Théologie », 1998.

UE104 Découvrir la théologie [Mineure] (6 ECTS)

UE104 EC1 Théologie : problèmes introductifs (24h CM et 0h TD)
Enseignant : Anthony Feneuil | Présentation du coursQu'est-ce que la théologie ? Ce cours a pour but de répondre à cette question à travers l'examen de grands problèmes qui constituent cette discipline étrange : Dieu, l'origine du monde et de l'humain, l'existence du mal, la lecture de "textes sacrés" etc. Pourquoi poser de telles questions ? Sont-elles susceptibles d'être abordées de manière dépassionnées et critiques ? Comment s'y prendre ? C'est ce que nous essayerons de faire durant le semestre.
UE104 EC2 Réception des motifs scripturaires (24h CM et 24h TD)
Enseignant : Mehdi Azaiez | Présentation du coursCe cours intitulé « les motifs bibliques en Islam » examine comment les personnages et les récits bibliques ont façonnés les représentations religieuses, culturelles et artistiques dans la civilisation islamique depuis le VIIème siècle jusqu’à nos jours. À travers la présentation de 10 figures bibliques selon l’ordre généalogique et chronologique de leur apparition scripturaire (D’Adam à Jésus), on analysera les points de convergences et de divergences entre les descriptions proposées dans la Bible et dans le Coran. Chacun de ces cours examinera ainsi le traitement narratif et iconographique d’une figure (ex. Moïse) ou d’un duo (ex. Adam et Ève). Le choix de ces derniers est lié à leur fonction et à leur importance d’abord dans le Coran mais aussi dans l’exégèse coranique et enfin à la suite de leur présence dans l’enluminure et la littérature religieuse et profane en Islam. Les personnages proposés à l’étude seront : Adam et Ève (Cours n°2), Cain et Abel (Cours n°3), Noé (Cours n°4) , Abraham (Cours N°5), Isaac & Ismaël (Cours n°6), Joseph (Cours n°7), Moïse (Cours n°8), David & Salomon (Cours n°9), Marie, Jésus (Cours n°10-11). | BibliographieCollectif, La Bible, Traduction œcuménique, Bibli'O - Société biblique française — Les éditions du Cerf, 2010. Le Coran (al-Qor’ân), trad. de l’arabe par Régis Blachère,..., Paris, G.-P. Maisonneuve et Larose, 1968, 749 p. Réédité dans la collection ("Références Maisonneuve et Larose ; 2005"). Mahfouz (Naguib), Les fils de la Médina, Trad. Jean-Patrick Guillaume, Paris, Actes Sud, (« Babel »), 1991, 628 p. Masson (Denise), Monothéisme coranique et monothéisme biblique, Paris, Desclée de Brouwer, 2ème édition, 1976, 821 p. Milstein (Rachel), La Bible dans l’art islamique, Paris, PUF, 2005, 155 p.

UE105 Découvrir la réflexion éthique [Mineure] (3 ECTS)

UE105 EC1 Introduction à l'éthique (12h CM)
Enseignant : Fabien Faul | Présentation du coursDepuis quelques décennies l'éthique représente un questionnement omniprésent dans la société. Cet élément constitutif se propose de définir l'éthique dans la culture contemporaine et de définir les notions propres à ce type de problématique. L'objectif de cet EC est donc l'assimilation des grandes catégories du questionnement éthique. | BibliographieAristote, Éthique de Nicomaque, trad. fr. Jean Voilquin, GF-Flammarion, Paris 1965, Paul Ricœur, Soi-même comme un autre, Seuil, Paris, 1990 ; Monique Canto-Sperber, (dir), Dictionnaire d’éthique et de philosophie morale, PUF, Paris 2001.
UE105 EC2 Les débuts du christianisme : enjeux et débats (12h CM)
Enseignant : Jacques Elfassi | Présentation du coursHistoire des débuts du christianisme, du Ier au VIIe siècle. Aucune lecture n’est imposée, mais on peut conseiller l’ouvrage classique de J. Daniélou et H. Marrou, Nouvelle histoire de l’Église, t. 1 : Des origines à saint Grégoire le Grand, Paris, 1963, ou encore un livre plus modeste mais peut-être plus pédagogique : P. Mattei, Le christianisme antique : Ier-Ve siècle, Paris, 2003.

UE106 transversale (3 ECTS)

NUMOC S1 THEOLOGIE (20h TD)

UE106 EC1 Langues vivantes au choix (Anglais, Allemand, Italien, Espagnol) (12h TD)

UE106 EC2 Rech doc. + MTU (2h CM et 2h TD)


► Licence 1 - Semestre 2


UE201 Théologie systématique (6 ECTS)

UE201 EC1 Christologie (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Anthony Feneuil | Présentation du coursDerrière le nom "Jésus-Christ" se cachent de nombreux problèmes au fondement de la démarche théologique chrétienne. Ce cours a pour but d'exposer ces problèmes et de donner les outils pour y réfléchir du point de vue de la théologie systématique, en s'appuyant sur l'histoire des dogmes chrétiens. | BibliographieManuel : Sesboüe, Bernard, Jésus-Christ dans la tradition de l’Église, Paris, Desclée, 2000 Pour aller plus loin : Moingt, Joseph, L’homme qui venait de Dieu, Paris, Desclée de Brouwer, 1993
UE201 EC3 Introduction à la patristique (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Yves Meessen | Présentation du coursAprès une introduction sur les orientations de la patristique, nous approcherons les grandes figures des Pères de l’Eglise d’Orient et d’Occident, ainsi que leurs œuvres principales. L’étude sera à la fois chronologique et thématique. | BibliographieP. Hadot, Études de patristique et d'histoire des concepts, Paris, Les Belles Lettres, 2010 ; M. Fedou, Les Pères de l’Église et la théologie chrétienne, Paris, Mediasèvres, 2013.

UE202 Exégèse (6 ECTS)

UE202 EC1 Synoptiques (20h TD)
Enseignant : Jean-Sébastien Rey | Présentation du coursNous nous intéresserons au « phénomène synoptique » et nous essaierons de comprendre comment se sont formés les « évangiles synoptiques ». Nous évoquerons l’histoire et les apports de l’exégèse historico-critique, notamment les hypothèses documentaires, permettant de rendre compte du fait synoptique. Nous aborderons la question de la transmission des écrits évangéliques et évoquerons les nombreux évangiles non canoniques. Nous présenterons quelques particularités stylistiques et théologiques propres à chacun des trois évangiles. | BibliographieR. E. Brown, Que sait-on du Nouveau Testament ?, Bayard, 2000, p. 141-320. C. Coulot, « Synoptique (Le Problème) », DBS 75, 2005, col. 785-828. N. Siffer, D. Fricker, Q ou la source des paroles de Jésus (Lire la Bible, 162), Cerf, 2010.
UE202 EC2 Introduction au Coran (16h CM)
Enseignant : Mehdi Azaiez | Présentation du coursLe Coran occupe la place centrale de la foi islamique. Vénéré par plus d’un milliard d’individus, il est considéré comme la parole intangible et parfaite de Dieu transmise à Muhammad. Depuis plus de quatorze siècles, il fit l’objet d’une littérature interprétative considérable d’ordre théologique, juridique, philosophique, linguistique et politique. C’est à l’appui de cet héritage multiséculaire et des progrès fondamentaux des sciences humaines, que les premières tentatives d’analyse critique du Coran furent entreprises. Ainsi, depuis le milieu du XIXème siècle, influencés par l’école philologique allemande et inspirés par les développements de la critique biblique, de nombreux chercheurs historiens, linguistes, exégètes, musulmans ou non, ont interrogé l’histoire du texte, ses formes, sa langue, ses sources. Ce cours (16 heures) présentera une synthèse des développements de la recherche critique sur le Coran en particulier depuis ces vingt dernières années. On abordera ainsi : 1. L’histoire de la recherche critique depuis la première moitié du XIXème siècle jusqu’aujourd’hui. 2. Les méthodes d’analyse historico-critique, philologiques et approches linguistiques (Analyse Rhétorique, Anthropologie, Linguistique de l’énonciation, Codicologie, Épigraphie…) 3. Les débats autour de thèmes centraux : Sources, Chronologie et Rédaction du texte coranique 4. Les ressources à la disposition du chercheur (Traductions, Table de concordance, Dictionnaires, Revues, Internet…) | BibliographieAzaiez Mehdi (Éd.), Le Coran, Nouvelles approches, Paris, Éditions CNRS, 2013, p. 13-35. De Prémare, Aux origines du Coran, questions d’hier, approches d’aujourd’hui, Paris, Téraèdre, (« L’Islam en débats »), 2004, p. 57-99.
UE202 EC3 Grec 2 (10h CM)
Enseignant : Jaccques Elfassi | Présentation du coursSuite de l’initiation débutée au premier semestre.

UE203 Philosophie, histoire et sciences humaines (6 ECTS)

UE203 EC1 L'Europe chrétienne au Moyen Age (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Sylvie Barnay | Présentation du coursAu Moyen Age, la chrétienté occidentale traverse une série d’évolutions qui voient la genèse, l’épanouissement et la transformation de ses structures et de sa spiritualité. Entre la réforme grégorienne et le grand schisme d’Occident, l’Eglise s’érige en monarchie pontificale sur fond de floraison d’ordres religieux, d’essor des universités et d’émergence de diverses formes de piété. A mesure de ces évolutions, la société médiévale organise progressivement de nouveaux espaces de coexistence avec les deux autres religions du livre - l’Islam et le judaïsme – en même temps qu’elle découvre les nombreuses variations du christianisme oriental. Ce cours d’introduction s’attache principalement à retracer les formes et les contenus de l’expérience religieuse médiévale tout en montrant comment les hommes ont su trouver des terrains d’ententes entre les religions par delà les affrontements qui les ont aussi opposées.
UE203 EC2 Philosophie médiévale (8h CM et 8h TD)
Enseignant : Yves Meessen | Présentation du coursAvec l’avènement des villes, l’Europe médiévale a vu naître les universités. Parallèlement à l’expérience monastique, un nouveau savoir scolastique est enseigné par la méthode conjuguée de la lecture et de la discussion. L’analyse de la « translation des études » (translatio studiorum) permet de mieux rendre compte de l’entrelacs des influences des philosophies hellénique, judaïque, chrétienne et islamique. Le trépied signes-concepts-choses sera un fil conducteur de ce cours. Il permettra de mieux situer l’articulation entre langage et expérience, entre spéculation et intuition. | BibliographieOlivier Boulnois, Métaphysiques rebelles. Genèse et structure d’une science au Moyen Âge, Paris, PUF, coll. « Epiméthée », 2013 ; Alain de Libera, La philosophie médiévale, Paris, PUF/Quadriges, 1993, éd. 2016 ; La querelle des universaux. De Platon à la fin du Moyen Âge, Paris, Seuil, 1996, rééd. 2014 ; Penser au Moyen Age, Paris, Seuil - Points-Essais, 1991 ; Claude Panaccio, Les mots, les Concepts et les Choses. La sémantique d’Occam et le nominalisme d’aujourd’hui (« Analytiques », 3), Montréal-Paris, Bellarmin-Vrin, 1991.
UE203 EC3 Éthiqet religion (5h CM et 5h TD)
Enseignant : Fabien Faul | Présentation du coursLa problématique centrale de cet EC est la question du passage du texte à l’agir. La question est posée à partir d’un examen des données de l’éthique biblique, vétéro et néotestamentaire dans la perspective d’établir des catégories d’interprétation des textes susceptibles d’éclairer une prise de décision contemporaine. | BibliographieDictionnaire d’éthique et de théologie morale, Cerf, Paris, 2013 ; Monique CANTO-SPERBER, (dir), Dictionnaire d’éthique et de philosophie morale, PUF, Paris 2001.

UE204 Figures fondatrices [Mineure] (6 ECTS)

UE204 EC1 Moïse : Textes et histoire (16h CM)
Enseignant : Jean-Sébastien Rey | Présentation du coursMoïse est la figure fondatrice du judaïsme. Selon la tradition, il est le rédacteur de la Torah, la loi juive, les cinq premiers livres de la Bible. Mais quel est l'enracinement historique de cette tradition. Quels rapports les récits bibliques entretiennent-ils avec l'histoire? Comment penser le rapport Bible et Histoire? Entre Bible et archéologie? Et si l'archéologie était surtout une archéologie des textes? Dans un premier temps, le cours se concentrera sur l'histoire de la recherche des méthodes critiques appliquées à la Bible depuis Richard Simon et Baruch Spinoza jusqu'à la période contemporaine. Dans un second temps, on analysera un certain nombre d'exemples pratiques?
UE204 EC2 Jésus : Textes et histoire (16h CM)
Enseignant : Jean-Sébastien Rey | Présentation du coursDans la lignée du cours sur Moïse, ce cours envisage de s'interroger sur les conditions de possibilités de reconstruire la figure historique de Jésus de Nazareth sur la base des sources qui ont été préservées. Dans une première partie, on s’intéressera à l’histoire de la recherche : comment les historiens et les exégètes ont tenté de reconstruire la figure historique de Jésus de Nazareth depuis le XVIIe siècle jusqu’à nos jours. Dans une deuxième partie, on se concentrera sur la présentation des méthodes critiques qui ont été mises en œuvre par les chercheurs en se basant sur différents exemples pratiques. | BibliographieJ. Schlosser, Jésus de Nazareth, Paris, Noêsis, 1999. S. C. Mimouni et P. Maraval, Le christianisme des origines à Constantin, Paris, PUF, « Nouvelle Clio », 2006. Voir notamment la première partie, des pages 41 à 154. Pour approfondir : J. P. Meier, Un certain juif : Jésus, Paris, Cerf, 2004-2018, traduction française d’un ouvrage américain en cinq tomes, publié entre 1991 et 2016.
UE204 EC3 Muhammad : textes et histoire (16h CM)
Enseignant : Mehdi Azaiez | Présentation du coursQui était Muhammad ? Que nous en disent les ouvrages les plus autorisés des traditions musulmanes ? Comment circonscrire l’homme de l’Histoire de l’homme mythique, sujet aux amplifications ultérieures des premières communautés croyantes ? Comment la littérature des sīra construit-elle une figure prophétique ? Comment élabore-t-elle une “mise en intrigue” originelle et sacrée ? Au-delà des interrogations sur les sources de la vie de Muḥammad et de son élaboration, une autre question se pose : comment cette figure fut comprise et vénérée au cours des siècles et comment demeure-t-elle encore aujourd’hui un modèle moral et éthique incontesté pour l’ensemble des musulmans ? Ce cours tentera de répondre à l’ensemble de ces questions à l’appui de la recherche historico-critique et des sciences des religions.

UE205 Découvrir la théologie ( ECTS)

UE205 EC1 Théologie et spiritualité (24h CM)
Enseignant : Marie-Anne Vannier | Présentation du coursAprès avoir défini les deux domaines, nous étudierons leurs rapports sur un plan œcuménique. Nous étudierons également les autres formes de spiritualité, en particulier dans les grandes religions. | BibliographieL. BOUYER, Le métier de théologien, Genève, Ad Solem, 2005. F. LENOIR, Y. TARDAN-MASQUELIER, Le Livre des Sagesses. L’aventure spirituelle de l’humanité, Paris, Bayard, 2005

UE206 transversale (3 ECTS)

NUMOC S2 THEOLOGIE (20h TD)

UE206 EC1 Langues vivantes (Anglais, Allemand, Italien, Espagnol) (18h TD)

UE206 EC2 Rech. Doc + MTU (4h TD)
Enseignant : Sylvie Barnay | Présentation du coursCe cours a pour but de donner des bases méthodologiques utiles aux études de type universitaire. Il accompagne les étudiants dans l’organisation et la pratique de leur travail. Il donne des clés pour effectuer des recherches en bibliothèque, établir une bibliographie, prendre des notes, reprendre un cours, mais aussi lire un texte, le résumer, élaborer une problématique. Il aide à l’utilisation des sources internet et au maniement des outils usuels en théologie.
UE206 EC3 PPP (6h TD)
Enseignant : Sylvie Barnay | Présentation du coursCe cours a pour but de donner des bases méthodologiques utiles aux études de type universitaire. Il accompagne les étudiants dans l’organisation et la pratique de leur travail. Il donne des clés pour effectuer des recherches en bibliothèque, établir une bibliographie, prendre des notes, reprendre un cours, mais aussi lire un texte, le résumer, élaborer une problématique. Il aide à l’utilisation des sources internet et au maniement des outils usuels en théologie.

► Licence 2 - Semestre 1


UE301 Théologie systématique ( ECTS)

UE301 EC1 Sotériologies (10h TD)
Enseignant : Anthony Feneuil | Présentation du coursQuelle est la signification du salut : de quoi faut-il être sauvé, et comment le christianisme a-t-il envisagé ce salut, en dialogue avec le judaïsme et l'islam ? Au premier semestre, on discutera la conception chrétienne générale du salut, et au deuxième semestre, on envisagera plus directement la discussion interreligieuse.
UE301 EC2 Dieu créateur (10h TD)
Enseignant : Anthony Feneuil | Présentation du coursQue dit-on lorsqu'on parle de Dieu comme d'un créateur ? Qu'est-ce que la création du monde ? S'agit-il d'un concept scientifique, philosophique ou théologique ? L'idée d'un Dieu créateur s'oppose-t-elle nécessairement à la vision scientifique du monde ? | BibliographieÀ lire : Augustin d’Hippone, Les Confessions, tr. J. Trabucco, Paris, GF, 1964 (ou autre édition), livres 11 et 12. À consulter : Clavier, Paul, Ex Nihilo, Paris, Hermmann, 2011 (2 volumes)
UE301 EC3 Rites et sacrements (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Mehdi Azaiez | Présentation du coursCe cours est une introduction à la notion de « rituel » en contextes islamiques et selon ses trois expressions les plus fondamentales : la prière (ṣalāt), le pèlerinage (ḥajj) et la récitation du Coran (tilāwa). Toutes trois seront envisagées à l’aune de leurs dimensions et implications spatiales (Cours n°2), temporelles (Cours n°3), corporelles et affectives (Cours n°4 & n°5). | BibliographieChebel (Malek), Le corps en Islam, Paris, PUF, (« Que sais-je ? »), 1984. Bravmann (M.M.), The spiritual background of early Islam: studies in ancient Arab concepts by M.M. Bravmann ; with and introduction by Andrew Rippin, Leiden ; Boston, Brill, ("Brill classics in Islam ; vol. 4"), 2009. Gaudefroy-Demombynes (M.), Le pèlerinage à la Mecque, Paris, 1923. Nelson (Kristina), The art of reciting the Qur’an, Le Caire/New York, American University in Cairo Press, 2002, XXVIII-246 p. Bibliogr. Index. ISBN 977-424-594-6 Zeghidour (Slimane) La Vie quotidienne à La Mecque, de Mahomet à nos jours, Paris, Hachette, (« La Vie quotidienne »), 1989.

UE302 Exégèse 1 (6 ECTS)

UE302 EC1 Introduction au pentateuque (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Elena Di Pede | Présentation du coursLe cours vise une présentation des grands axes de la recherche sur le Pentateuque ainsi que des thématiques théologiques principales qui apparaissent dans ce corpus par le biais de la lecture de textes choisis. | BibliographieO. ARTUS, Le Pentateuque. Histoire et théologie (Cahiers Évangile 156), Paris : Service biblique Évangile et Vie – Cerf, 2011 ; B. RENAUD, L’Alliance au cœur de la Torah (Cahier Évangile, 143), Paris : Service biblique Évangile et Vie – Cerf, 2008.
UE302 EC2 Littérature rabbiniqUE: Le Coran et ses sous textes rabbiniques (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Mehdi Azaiez | Présentation du cours« Et Rava bar Meḥasseya a dit que Rav Ḥama bar Gurya a dit que Rav a dit : Même si toutes les mers étaient de l'encre, et les roseaux qui poussent près des marais seraient des plumes, et les cieux seraient des parchemins sur lesquels les mots seraient écrits, et tous les gens seraient scribes. Tout cela est insuffisant pour écrire l'espace inquantifiable de l'autorité gouvernementale, c'est-à-dire toutes les considérations dont un gouvernement doit s'occuper et traiter. » (Chabbat 11 a.) « Quand bien même tous les arbres de la terre se changeraient en calames [plumes pour écrire], quand bien même l'océan serait un océan d'encre où conflueraient sept autres océans, les paroles d'Allah ne s'épuiseraient pas. Car Allah est Puissant et Sage. » (Coran 31, 27) Ce cours est une introduction à la littérature rabbinique et coranique. Il se consacrera à analyser les sous textes talmudiques du Coran à l’appui de plusieurs versets à caractère législatif, narratif et hymnologique. | BibliographieLe Talmud – Traité Makkot, traduit de l’araméen et de l’hébreu, introduit et annoté par Bernard Paperon, Paris, Verdier, (« Les Dix Paroles »), 1992. Le Coran (al-Qor’ân), trad. de l’arabe par Régis Blachère,..., Paris, G.-P. Maisonneuve et Larose, 1968, 749 p. Réédité dans la collection ("Références Maisonneuve et Larose ; 2005"). ISBN 2-7068-1861-1 (br.) Édit. 2005. Azaiez (Mehdi), Reynolds (Gabriel Said), Tesei (Tommaso), Zafer (Hamza M.) eds., The Qur’an Seminar Commentary / Le Qur’an Seminar: A Collaborative Study of 50 Qur’anic Passages / Commentaire collaboratif de 50 passages coraniques, Berlin, De Gruyter, 2016. Dictionnaire encyclopédique du Judaïsme, Paris, Cerf/Robert Laffont, (« Bouquins »), 1996. Le Talmud, l’Édition Steinsaltz, Guide du Talmud, Jérusalem, Institut Israélien des Publications talmudiques, 2006.
UE302 EC3 Hébreu 1 (20h TD)
Enseignant : Elena Di Pede | Présentation du coursLe cours vise à poser les bases grammaticales de l’hébreu biblique : apprentissage de l’alphabet, lecture et écriture, article, prépositions inséparables, état construit, déclinaison du nom et de l’adjectif, pronoms suffixes et la forme simple du verbe. | BibliographieT.O. Lambdin, Introduction à l’hébreu biblique, Lyon : Profac, 2008
UE302 EC4 Grec 3 (6h TD)
Enseignant : Jacques Elfassi | Présentation du coursSuite de l'initiation débutée en L1

UE303 Philosophie, histoire et sciences humaines (6 ECTS)

UE303 EC1 Histoire : la réformation (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Sylvie Barnay | Présentation du coursPrésentée habituellement comme un retour aux sources du christianisme, la Réformation soustrait à l’obédience de Rome une partie de l’Europe et donne naissance aux Eglises protestantes sur fond de profondes mutations de l’Eglise catholique. Deux « chrétientés complémentaires » selon l’expression de Pierre Chaunu, l’une de continuité traditionnelle, l’autre de reconstruction autour de l’Ecriture sainte, font entrer le monde dans le processus moderne et reconfigurent la société autour de nouvelles normes. Axé principalement sur une relecture historiographique de ce moment clé, le cours entend aussi explorer les enjeux politiques, économiques et sociétaux de cette crise religieuse.
UE303 EC2 Philosophie moderne (12h CM et 12h TD)
Enseignant : Yves Meessen | Présentation du coursLa modernité est marquée par l’avènement du sujet. En déployant sa triple critique, Kant prend acte de la révolution copernicienne engagée par l’ego cogito. Avec Hegel, la pensée du sujet se temporalise dans un vaste système logique. En contrepoint de Descartes, Kant et Hegel, se profile aussi une autre manière de philosopher, laissant plus de place au sentiment et à l’affectivité. Telle est la voie qu’empruntent différemment, Pascal, Schleiermacher et Kierkegaard. | BibliographieRené Descartes, Méditations métaphysiques (1641), Paris, G-Flammarion, 1979 ; Emmanuel Kant, Critique de la raison pure (1781), trad. par J. Barni, Paris, G-Flammarion, 1976 ; Blaise Pascal, Pensées (1670), G-Flammarion, 2015 ; Jean-Christophe Goddard, Hegel et l’hégélianisme, Paris, Armand Colin, coll. « Synthèse », 1998 ; Pierre Magnard, Pascal. La clé du chiffre, Paris, Editions universitaires, coll. « Philosophie européenne », 1991 ; Jean-Luc Marion, Sur le prisme métaphysique de Descartes, Paris, PUF, coll. « Épiméthée »,1986 ; Jean Wahl, Kierkegaard. L’Un devant l’Autre, Paris, Hachette Littératures, 1998.
UE303 EC3 Histoire des religions (10 h CM et 0h TD)
Enseignant : Piotr Kuberski | Présentation du coursCe cours d’introduction a pour fin de familiariser l’étudiant avec les fondements, les outils méthodologiques et les notions essentielles de cette discipline, vieille de 150 ans. Aux contours flous, connu et pratiqué sous des formes diverses et variées, le principal objet de cette science, « la religion », paraît déjà difficile à saisir. Afin d’y voir plus clair, nous nous pencherons sur ses différentes définitions pour nous arrêter ensuite sur quelques mots-valises (« magie », « secte ») souvent employés dans un sens péjoratif comme des antonymes de cette notion. Ce parcours se terminera sur deux problèmes, celui des origines des religions dans la Préhistoire et celui d’un essai de classification des religions. | BibliographieJ.-M. Husser, Introduction à l’histoire des religions, Paris, Ellipses, 2017. G. Filoramo, Qu'est-ce que la Religion? Thèmes, méthodes, problèmes, Paris, Cerf, 2007. J. Waardenburg, Des dieux qui se rapprochent. Introduction systématique à la science des religions, Genève, Labor et Fides, 1993.

UE304 Théologie, pratique et pédagogie (6 ECTS)

UE304 EC1 Théologie morale (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Fabien Faul | Présentation du coursÀ partir d’une vision d’ensemble des origines et des enjeux contemporains d’une réflexion éthique, d’une part, et une vision d’ensemble de l’héritage éthique de la tradition chrétienne, biblique et historique, d’autre part, cet EC s’emploie à définir les concepts d’une éthique théologique pertinente. | BibliographieÉric Gaziaux, Laurent Lemoine, Denis Müller, Dictionnaire encyclopédique d’éthique chrétienne, Cerf, Paris 2013. Alain Thomasset, Interpréter et agir. Jalons pour une éthique chrétienne, Cerf, Paris, 2011.
UE304 EC2 Enseigner les religions (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Christel Späth | Présentation du coursLe cours a pour but de travailler la question de l’enseignement/transmission des religions : quelle est la pédagogie de l’approche des religions ? Quelle est la place de l’image et quels sont les outils pour l’aborder ? Jusqu’où faut-il aller dans la lecture d’un tableau religieux ? Quelle est la posture de l’enseignant/accompagnateur ? Jusqu’où peut-il aller quand il transmet les religions : en reste-t-il à la question purement historique ? | BibliographieLES ÉVEQUES DE FRANCE, Proposer la foi dans la société actuelle, Paris, 2012. REGIS DEBRAY, DIDIER LESCHI, la laïcité au quotidien, 2016. REGIS DEBRAY avec une préface JACK KANG, l’enseignement du fait religieux dans l’école laïque, Paris 2015.

UE305 Exegèse 2 (3 ECTS)

UE305 EC1 Narration et théologie dans le Coran : La sourate Joseph (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Mehdi Azaiez | Présentation du coursYūsuf (Joseph en français), titre du chapitre douze du Coran est la seule narration suivie et complète qui embrasse la totalité d’une sourate coranique, lui conférant ainsi son caractère exceptionnel. Ce cours introductif proposera une analyse expliquée et critique de cette narration. On se référera particulièrement aux exégèses classiques et modernes musulmanes de ce récit. On interrogera la portée théologique de cette narration dans la perspective de la pensée islamique. On s’attachera également à la critique des sources qui renouvelle notre compréhension de ce monument de la foi et de la littérature religieuse et profane en contextes islamiques. Ce cours se divisera en trois parties : la première sera consacrée à une lecture (traduction) complète du chapitre (Cours n°1 & n°2) ; la deuxième partie introduira aux lectures exégétiques de cette sourate à partir d’extraits choisis (Cours n°3 & n°4) ; la troisième partie (Cours n°5) introduira à une lecture critique des sources à partir de quelques péricopes issues de ce chapitre 12. | BibliographiePrémare (Alfred Louis de), Joseph et Muhammad, le chapitre 12 du Coran : étude textuelle, Aix en Provence, Publications de l’Université de Provence, 1989, 193 p. Cuypers (Michel), « Structures rhétoriques dans le Coran. Une analyse structurelle de la sourate “Joseph” et de quelques sourates brèves », MIDEO (Mélanges de l’Institut dominicain d’Études orientales), 22/1995, p. 107-195. Decharneux (Julien), « Sourate 12, Yūsuf (Joseph) » dans Moezzi Amir (Mohammad Ali) & Dye (Guillaume), Le Coran des Historiens, Paris, Cerf, 4 vol., 2019, p. 535-582 (2500 p.)
UE305 EC2 Critique des sources dans le Coran : Le récit de Marie et Jésus dans le Coran (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Mehdi Azaiez | Présentation du coursQue nous disent les récits coraniques dédiés à Marie et Jésus ? Quelle est la nature des rapports entre ces narrations et les traditions chrétiennes qui ont émergées tout au long de l’Antiquité Tardive. Depuis plus d’un siècle et demi, l’approche critique du Coran a en effet mis en lumière de nombreux traits communs entre le Coran et les textes apocryphes chrétiens. Elle suscita ainsi de nombreuses interrogations quant au milieu d’émergence du texte fondateur de l’Islam. Dans le prolongement du cours intitulé « Jésus dans le Coran » (L1), on exposera une synthèse de ces travaux critiques et discutera les derniers développements de la recherche contemporaine sur ce thème. Le cours sera divisé en trois parties. La première introduira les récits consacrés aux figures de Jésus et Marie dans Coran (Cours 1). La seconde partie reviendra sur les travaux dédiés à la critique des sources de ces récits (Cours n°2-3). Enfin, une troisième partie discutera un article récent sur la péricope 19 : 16-33 (Cours n°5). | BibliographieMasson (Denise), Monothéisme coranique et monothéisme biblique, Paris, Desclée de Brouwer, 2ème édition, 1976, p. 205-221. Dousse (Michel), Marie la Musulmane, Paris, Albin Michel, (« L’islam des lumières ; 2005 »), 272 p. Dye (Guillaume) & Nobilio (Fabien), Figures bibliques en islam, sous la direction de, Bruxelles-Fernelmont, EME, (« Religion et Altérité »), 2011, 215 p.

UE306 transversale (3 ECTS)

UE306 EC1 Langues vivantes au choix (Anglais, Allemand, Italien, Espagnol) (24h TD)

UE306 EC2 Rech doc. + MTU (4h CM et 2h TD)


► Licence 2 - Semestre 2


UE401 Théologie systématique ( ECTS)

UE401 EC1 Eschatologies (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Anthony Feneuil, Mehdi Azaiez | Présentation du coursQuelle est la signification du salut : de quoi faut-il être sauvé, et comment le christianisme a-t-il envisagé ce salut, en dialogue avec le judaïsme et l'islam ? Au premier semestre, on discutera la conception chrétienne générale du salut, et au deuxième semestre, on envisagera plus directement la discussion interreligieuse.
UE401 EC2 Sacrements chrétiens (20h TD)
Enseignant : Anthony Feneuil | Présentation du coursÀ partir de données historiques et de l'examen de textes de la tradition théologique chrétienne, ce cours sera une introduction à la réflexion sur la notion de sacrements, et sur le sens de la sacramentalité chrétienne. | BibliographieChauvet, Louis-Marie, Le Corps chemin de Dieu : les sacrements, Paris, Bayard, 2010
UE401 EC3 Théologies spirituelles (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Marie-Anne Vannier | Présentation du coursÉtudes des différentes expressions de la théologie spirituelle, à partir de leurs principaux thèmes et de quelques figures. | BibliographieB. McGINN, The presence of God, New York, Crossroad, 4 vol, 2004 sq. M. DUMAS, « La spiritualité aujourd’hui. Entre un intensif de l’humain et un intensif de la foi », Théologiques 18/2 (2010), p. 199-212.

UE402 Exégèse (6 ECTS)

UE402 EC1 Apocalypses (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Jean-Sébastien Rey | Présentation du coursDans la première partie du cours nous donnerons une introduction au courant apocalyptique : définition du genre et présentation de textes bibliques et péritestamentaires rattachés à cette mouvance : livre de Daniel, textes de Qumrân, Livre d’Énoch, Esdras, Apocalypse de Baruch, etc. La deuxième partie se centrera sur une présentation des apocalypses chrétiennes, en particulier du livre de l’Apocalypse dans son cadre historique et canonique. Lecture de passages choisis. | BibliographiePierre Prigent, L’Apocalypse de Saint Jean, Genève, Labor et Fides, 2014. David Hamidovic, L’interminable fin du monde, Paris, Cerf, 2014.
UE402 EC2 Littérature johannique (20h CM)
Enseignant : Jean-Sébastien Rey | Présentation du coursParmi les écrits de la littérature johannique, le quatrième évangile est certainement le plus important. Après avoir brièvement soulevé les questions complexes que pose son histoire rédactionnelle, nous en verrons les principales caractéristiques, tant au niveau du style que des insistances théologiques. Puis nous ferons l’étude d’un certain nombre de textes : le Prologue (Jn 1,1-18), les noces de Cana et la purification du temple (Jn 2), Jésus et Nicodème (Jn 3), Jésus et la Samaritaine (Jn 4,1-42), le discours sur le pain de vie (Jn 6), quelques passages des discours d’adieux (en Jn 13 à 17), le récit de la Passion (Jn 18 – 19), les récits de la résurrection (Jn 20 – 21). | BibliographieY.-M. Blanchard, Saint Jean (La Bible tout simplement), éd. de l’Atelier, 1999. Y.-M. Blanchard, « Les écrits johanniques. Une communauté témoigne de sa foi », Cahiers Évangile 138, Cerf, 2007 . M.-E. Boismard et A. Lamouille, L’évangile de Jean, Synopse des quatre évangiles, t. 3, Cerf, 1977. R.-E. Brown, La communauté du disciple bien-aimé (Lectio Divina 155), Cerf, 2002. J. Zumstein, L’évangile selon saint Jean (1–12) (Commentaire du NT, IVa), Labor et Fides, 2014. J. Zumstein, L’évangile selon saint Jean (13–21) (Commentaire du NT, IVb), Labor et Fides, 2007.
UE402 EC3 Lecture de textes grecs (10 h TD)
Enseignant : Jacques Elfassi | Présentation du coursSuite de l’initiation au grec. Lecture de textes.
UE402 EC4 PPP [Hébreu 2] (10h TD)
Enseignant : Jean-Sébastien Rey | Présentation du coursSuite de l’initiation débutée au premier semestre.

UE403 Philosophie, histoire et sciences humaines (6 ECTS)

UE403 EC1 Révolution et liberté religieuse (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Sylvie Barnay | Présentation du coursMoment clé de l’histoire, la Révolution française marque une rupture dont le cours propose principalement une lecture historiographique. Sa dynamique ouvre un espace nouveau de liberté qui est aussi une forme d’entreprise de régénération de la société. La politique de la Terreur incarne une réponse aux refus sociétaux mis en position d’accepter le projet révolutionnaire. Dans ses enjeux tant politiques que culturels ou religieux, la Révolution interroge alors un processus de modernité qui s’est mis en place depuis le milieu du XVIIIe siècle transformant le monde dans lequel le christianisme avait jusque là évolué . Il en découle un certain nombre de mutations qui transforment en retour le catholicisme, portant ses effets sur le temps long du XIXe siècle, de la laïcisation de l’Etat à la progressive déchristianisation de la société et les enjeux de liberté religeuse qui sont les siens.
UE403 EC2 Le protestantisme réformé dans l'Europe de l'âge confessionnel (0h CM et 20h TD)
Enseignant : Julien Léonard | Présentation du coursLe tourbillon de la Réformation fait apparaître, très rapidement, plusieurs confessions qui émergent et se consolident au sein de la famille protestante. Parmi elles, le calvinisme, ou religion réformée, est définie très strictement depuis Genève par Jean Calvin, avant de se diffuser dans certaines parties de l'Europe (Suisse, France, Pays-Bas/Provinces-Unies, Empire, Hongrie, Pologne, Écosse, Angleterre). Dans ces espaces, le calvinisme ne propose pas seulement une nouvelle façon de croire, mais aussi une nouvelle façon de vivre (et de mourir) qui en fait un système confessionnel cohérent, souvent perçu comme radical. | BibliographiePhilip BENEDICT, Christ’s Churches Purely Reformed : A Social History of Calvinism, New Haven et Londres, Yale University Press, 2002. Didier BOISSON et Hugues DAUSSY, Les protestants dans la France moderne, Paris, Belin, 2006. Jean DELUMEAU et Thierry WANEGFFELEN, Naissance et affirmation de la Réforme, Paris, PUF, Nouvelle Clio, plusieurs éditions. John MILLER (dir.), L’Europe protestante aux XVIe et XVIIe siècles, Paris – Bruxelles, Belin – De Boeck, 1997.

UE404 Théologie, pratique et pédagogie (6 ECTS)

UE404 EC1 Enseigner la religion (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Christel Späth | Présentation du coursLe cours a pour but de travailler la question de l’enseignement/transmission des religions : quelle est la pédagogie de l’approche des religions ? Quelle est la place de l’image et quels sont les outils pour l’aborder ? Jusqu’où faut-il aller dans la lecture d’un tableau religieux ? Quelle est la posture de l’enseignant/accompagnateur ? Jusqu’où peut-il aller quand il transmet les religions : en reste-t-il à la question purement historique ?
UE404 EC2 Pratique du texte : méthode diachronique (20h TD)
Enseignant : Jean-Sébastien Rey | Présentation du coursL’objectif de ce cours est de présenter les différentes méthodes et étapes d’analyse d’un texte biblique dans une perspective dite « diachronique ». Le cours aura essentiellement une visée pratique. On présentera les différentes étapes nécessaires à l’analyse d’un texte : critique textuelle, traduction, analyse philologique et syntaxique, analyse de la structure (micro structure et macro structure), critique de la tradition et critique de la rédaction, Sitz im Leben. Le cours portera également sur certains questionnements plus théoriques sur la méthode mise en œuvre et ses évolutions : la question de l’importance du ‘Urtext’, le critère d’ancienneté et l’archéologie textuelle, la légitimité d’une dichotomie entre diachronie et synchronie, la question de l’auteur, les phénomènes de réécritures, etc. | BibliographieM. BAUKS, C. NIHAN, Manuel d’exégèse de l’Ancien Testament, Genève : Labor et Fides, 2008.

UE405 UE Libre ( ECTS)

UE405 UEL Théologie : religions et cinéma (12h CM et 12h TD)
Enseignant : Anthony Feneuil | Présentation du coursRéflexion sur la représentation des religions au cinéma, et sur la portée religieuse du cinéma.

UE406 transversale (3 ECTS)

UE406 EC1 Langues vivantes (Anglais, Allemand, Italien, Espagnol) (24h TD)

UE406 EC2 Rech. Doc + MTU (4h TD)
Enseignant : Sylvie Barnay | Présentation du coursCe cours a pour but de donner des bases méthodologiques utiles aux études de type universitaire. Il accompagne les étudiants dans l’organisation et la pratique de leur travail. Il donne des clés pour effectuer des recherches en bibliothèque, établir une bibliographie, prendre des notes, reprendre un cours, mais aussi lire un texte, le résumer, élaborer une problématique. Il aide à l’utilisation des sources internet et au maniement des outils usuels en théologie.

► Licence 3 - Semestre 1


UE501 Théologie systématique (6 ECTS)

UE501 EC1 Monothéismes et ecclésiologies (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Marie-Anne Vannier | Présentation du coursAprès une introduction à l’ecclésiologie, qui reprend ses grandes composantes, nous envisagerons son évolution avant d’envisager Vatican II, en étudiant Lumen Gentium et ses implications, en particulier l’ouverture réalisée par Nostra Aetate et ses conséquences. | BibliographieJ. DORÉ (éd.), Christianisme, Judaïsme et Islam, Paris, Cerf, 1999. M. VIDAL, À quoi sert l’Église ? Paris, Bayard, 2008.
UE501 EC2 Ritualités du mariage (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Fabien Faul | Présentation du coursSi l’on considère le rite est une concrétisation dans des actes et des gestes, de convictions et de croyances, l’étude du mariage permettra de saisir la complexité des données anthropologiques investies dans un engagement comme celui-là. Un examen historique permettra de saisir comment diverses conceptions religieuses ou civiles articulent les enjeux du mariage. L’ensemble, sur fond d’évolutions du mariage et de la notion de famille dans la société occidentale contemporaine. | BibliographieSabine MELCHIOR-BONNET, Catherine SALLES, Histoire du mariage, Paris, Lafont, 2009. Louis-Marie CHAUVET, Louis MALLE, Le mariage, un sacrement entre hier et aujourd’hui, Paris, L’Atelier, 2003.

UE502 Exégèse (6 ECTS)

UE502 EC1 Livres prophétiques (15h CM et 15h TD)
Enseignant : Elena Di Pede | Présentation du coursCe cours présentera quelques grandes figures prophétiques de l’Israël biblique à travers, telles qu’elles émergent des livres qui portent leur nom. Par le biais de lectures de textes choisis on s’attachera à approfondir les questions historiques, littéraires, théologiques et anthropologiques liées à l’élaboration complexe de ce corpus particulier. | BibliographieE. Di Pede, L’alliance chez les prophètes (Cahiers Évangile, 172), Paris : Service biblique Évangile et Vie – Cerf, 2015 ; A. Neher, Prophètes et prophéties, Paris : Payot, 2016 ; J.-P. Prévost, Pour lire les prophètes, Paris – Ottawa : Cerf – Novalis, 1995.
UE502 EC2 Hébreu 3 (10h TD)
Enseignant : Elena Di Pede | Présentation du coursSuite de l’initiation à la langue, la grammaire et la syntaxe de l’hébreu biblique.
UE502 EC3 Livres historiques (10 CM et 10h TD)
Enseignant : Elena Di Pede | Présentation du coursLe cours vise une présentation globale du corpus des « prophètes premiers » de la Bible Hébraïque ainsi que des livres classés par la LXX parmi les « livres historiques ». On s’intéressera plus particulièrement aux livres des Juges, Josué, 1-2 Samuel et 1 2 Rois, ainsi qu’à Chronique et Ruth. On questionnera les implications des différents classements des Canons et on se penchera plus spécifiquement sur les questions historiques, littéraires, théologiques et anthropologiques que ces livres soulèvent. | BibliographieTh. Römer, La première histoire d’Israël. L’école deutéronomiste à l’œuvre (Le monde de la Bible, 56), Genève : Labor et Fides, 2007 ; A. Wénin, Échec au roi. L’art de raconter la violence dans le livre des Juges (Le livre et le rouleau, 43), Bruxelles : Lessius, 2013.

UE503 Philosophie, histoire et sciences humaines (6 ECTS)

UE503 EC1 Approches philosophiques de la révélation (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Yves Meessen | Présentation du coursLa théologie, en tant que discours sur Dieu (theo-logos), est née dans la philosophie grecque avant de devenir le discours de religions spécifiques : judaïsme, christianisme et islam. A travers les influences mutuelles, ce cours tâchera de spécifier ce qui caractérise la rationalité théologique sur fond du langage philosophique. Une attention particulière sera portée aux conditions de vérification du discours théologique. | BibliographieJ.-Fr. Courtine (éd.), Phénoménologie et Théologie, Paris, Criterion, coll. « Idées », 1992 ; J. Greisch, Vivre en philosophant. Expérience philosophique, exercices spirituels et thérapies de l’âme, Paris, Hermann, coll. « De Visu », 2015 ; E. Falque, Passer le Rubicon. Philosophie et théologie : Essai sur les frontières, Bruxelles, Lessius, 2013 ; J.-Y. Lacoste, La phénoménalité de Dieu, Paris, Cerf, coll. « Philosophie & Théologie », 2008 ; J. Ladrière, L’articulation du sens, T. I. Discours scientifique et parole de la foi, T. II. Les langages de la foi, Paris, Cerf, coll. « Cogitatio fidei », 1984 ; T. III. Sens et vérité en théologie, Paris, Cerf, coll. « Cogitatio fidei », 2004.
UE503 EC2 Philosophie de la religion (8h CM et 8h TD)
Enseignant : Yann Schmitt | Présentation du coursAprès avoir interrogé les tentatives de définition du concept de religion, nous nous interrogerons sur la rationalité des croyances et pratiques religieuses. Seront discutés les concepts de Dieu, de croyance, de raisons de croire et d’expérience religieuse. | BibliographieR. Pouivet, Qu’est-ce que croire ?, Paris, Vrin, 2006 ; P. Clavier, Qu’est-ce que la théologie naturelle ?, Paris, Vrin, 2004 ; Y. Schmitt, Qu’est-ce qu’un Dieu ?, Paris, Vrin, 2013.
UE503 EC3 Islam et judaïsme : Les sources juives du Coran (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Mehdi Azaiez | Présentation du coursCe cours se propose d’analyser les relations et les influences complexes de la tradition juive sur le livre fondateur de l’Islam et sur l’exégèse coranique. On interrogera notamment le traitement de notions et figures clés coraniques parmi lesquelles : « fils d’Israël », « Juifs » ou encore « Moïse ». L’exposé s’attachera également à démontrer les liens consubstantiels qui existent entre la tradition juive et les exégèses musulmanes du Coran notamment autour des lois religieuses (halakha et sharia) mais aussi au travers des récits bibliques islamisés (Isrāʾīlīyāt). Les étudiant(e)s seront amené(e)s entre autres à lire, analyser et discuter avec l’enseignant des sources à la fois primaires et secondaires (traduites généralement à la fois en anglais et en français). | BibliographieWeil (Gustav), The Bible, the Koran and the Talmud or Biblical legends of the Musulmans, New-York : Harper, ("Harper’s new miscellany ; 15"), 1846, 264 p. (également éd. en 1855 à Londres). Bar-Asher (Meir M.), Les juifs dans le Coran, Préface de Mohammad Ali Amir-Moezzi, Paris, Albin Michel, ("Essais"), 2019, 288 p. Pennacchio (Catherine), Les emprunts à l’hébreu et au judéo-araméen dans le Coran, Avant-propos de Moshe Bar-Asher, Paris, "Librairie d’Amérique et d’Orient, J. Maisonneuve", ("Itinéraires poétiques, Itinéraires critiques"), 2014, 184 p.

UE504 Théologie, pratique et pédagogie (6 ECTS)

UE504 EC1 L'orient chrétien et l'islam au Moyen-Âge (20h TD)
Enseignant : Sylvie Barnay | Présentation du coursIntroduction à l’iconographie, ce cours a pour but de faire acquérir les bases d'une connaissance historique de la dimension figurative du christianisme. La logique des moyens mis en oeuvre par les artistes inspirés par le mystère chrétien implique aussi une familiarisation avec les méthodes d’interprétations des images qui leur ont donné sens et mouvement. La question de l’image et de son langage servira de fil directeur à une réflexion sur le problème de la typologie et de l’exégèse visuelle en étant prioritairement centrée sur l’espace-temps médiéval.
UE504 EC2 Pratique du texte : méthode synchronique (20h TD)
Enseignant : Elena Di Pede | Présentation du coursCe cours a pour but une première initiation à la méthode narrative appliquée aux récits bibliques.

UE505 Droit et religions (3 ECTS)

UE505 EC1 Droits des religions (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Didier Schweitzer | Présentation du coursIntroduction au droit canonique
UE505 EC2 Droit civil et religions (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Marie Monnet | Présentation du coursDans un monde globalisé, où coexistent les religions, il ne suffit pas de reléguer les religions dans la sphère privé. Il est au contraire essentiel de comprendre comment s’inscrivent les religions dans l’espace public et comment l’organisation juridique (les Etats) peut arbitrer les relations entre elles et leurs relations entre elles et la société civile. Ce cours vise à situer les questions, dans une perspective historique d’une part, nationale et internationale d’autre part.  | BibliographieRémi Brague, La loi de Dieu, Folio, 2008 Marcel Gauchet, La religion dans la démocratie, Folio, 2001 Cécile Guérin Bargues, Géraldine Giraudeau, Nicolas Haupais (dir.), le fait religieux dans la construction de l’Etat, Pedone, 2016 Francis Messner (éd.), Droit des religions, Paris, CNRS Editions, 2010 Revue Société, droit et religion, éditions du CNRS, Université Paris Descartes

UE506 transversale (3 ECTS)

UE506 EC2 Rech doc. + MTU (6h TD)

UE506 EC1 Langues vivantes au choix (Anglais, Allemand, Italien, Espagnol) (24h TD)


► Licence 3 - Semestre 2


UE601 Théologie systématique ( ECTS)

UE601 EC1 Les ministères (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Marie-Anne Vannier | Présentation du coursCe cours étudie les différents ministères, leur origine et leur évolution dans les différentes confessions chrétiennes, ainsi que dans les grandes religions. | BibliographieY. CONGAR, Ministères et communion ecclésiale, Paris, Cerf, 1971. P. GRELOT, Les ministères dans le peuple de Dieu, Paris, Cerf, 1988. S. MIMOUNI, (éd.) La question de la “sacerdotalisation” dans le judaïsme synagogal, le christianisme et le rabbinisme, Turnhout, Brepols, JAOC.
UE601 EC2 Théologie de la vie (10h TD)
Enseignant : Anthony Feneuil | Présentation du coursLa notion de vie est à la croisée de la science, de la philosophie et de la théologie. Pourquoi dit-on que Dieu est vivant ? Comment la notion de vie éclaire-t-elle celle de Dieu, et inversement, qu'est-ce que la théologie peut avoir à dire sur la vie ?
UE601 EC3 Religions et spiritualités (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Yves Meessen | Présentation du coursLa spiritualité se situe entre religion et philosophie. Son lieu est la conscience de chaque homme. La spiritualité se présente comme une remise en question perpétuelle des actes et des comportements, y compris en matière religieuse, en vue d’atteindre la vérité, rejoignant ainsi la philosophie. La spiritualité est une pratique de frontières : entre laïcité et religion, entre les religions, entre laïcs et religieux à l’intérieur d’une même religion.

UE602 Exégèse (6 ECTS)

UE602 EC1 La partition du judaïsme et du christianisme (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Jean-Sébastien Rey | Présentation du coursCe cours a pour but d’offrir une réflexion sur la partition entre Judaïsme et christianisme au premier siècle de notre ère à travers une lecture des lettres de Paul. La première partie du cours proposera une introduction générale et abordera les questions relatives à la biographie paulinienne et à la chronologie, la présentation du corpus, les questions qui touchent à l’authenticité et à la pseudépigraphie ainsi que quelques remarques relatives à l’épistolographie antique. La deuxième partie du cours sera consacrée à une exégèse de certains passages de la lettre aux Galates. Cette dernière présente de nombreux éléments représentatifs de la pensée de Paul. Elle servira ainsi de fil conducteur pour ouvrir des perspectives historiques plus larges sur les différents mouvements religieux du tournant de notre ère. | BibliographieD. MARGUERAT, Introduction au Nouveau Testament. Son histoire, son écriture, sa théologie, Genève, Labor et Fides, Le monde de la bible 41, 20043, pp. 131–344. Ed Parish Sanders, Paul and Palestinian Judaism, Philadelphia, Fortress Press, 1977. S. LÉGASSE, Paul apôtre. Essai de biographie critique, Cerf, Paris, 2000 (1e éd. 1991). C. GRAPPE, Initiation au monde du Nouveau Testament, Genève : Labor et Fides, 2010. J.-P. LÉMONON, L’épître aux Galates, CBNT 9 ; Paris : Cerf, 2008. Pour approfondir : D Boyarin, La Partition du judaïsme et du christianisme, Paris, Cerf, 2011.
UE602 EC2 Poésie et littérature sapientielle (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Jean-Sébastien Rey | Présentation du coursLe cours sera divisé en deux parties. La première partie constitue une introduction au Psautier. Nous aborderons les questions relatives à sa formation et à sa structure. Après avoir présenté l’histoire de la recherche, nous exposerons les questions relatives à la stylistique et aux figures poétiques de ces textes. Enfin, nous mènerons une exégèse précise de quelques psaumes. La seconde partie du cours abordera la littérature de sagesse. Après une présentation générale à la Sagesse proche-orientale, nous porterons une attention plus particulière au livre du Siracide. Après une introduction générale et la présentation de la situation textuelle complexe de cette œuvre, nous procéderons à l’analyse de quelques textes. | BibliographieJ.-M. AUWERS, La composition littéraire du psautier (Cahiers de la Revue Biblique 46), Paris : Gabalda, 2000. J.-L. VESCO, Le Psautier de David. Traduit et commenté, I-II (Lectio Divina 201), Paris : Cerf, 2006).
UE602 EC3 PPP : valoriser les langues anciennes (10h TD)
Enseignant : Jean-Sébastien Rey | Présentation du coursLecture de textes hébreu.

UE603 Philosophie, histoire et sciences humaines (6 ECTS)

UE603 EC1 Dialogue interreligieux au 20e siècle (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Sylvie Barnay | Présentation du coursCe cours propose une lecture historique du catholicisme contemporain. Au début du XXe siècle, l’idéal de laïcité et la séparation de l’État et des cultes marquent un tournant dans une société française en cours de sécularisation. Au fil des guerres, des crises mais aussi des transformations du territoire national (décolonisation, construction européenne), la place du catholicisme se pose de manière nouvelle. La papauté s’efforce alors de participer aux débats politiques et sociaux tout en se positionnant clairement dans l’échiquier politique. Entre Vatican I et Vatican II, la place du religieux dans le monde contemporain est alors l’enjeu de mutations profondes qui témoignent aussi de l’adaptation de l’Eglise à un monde en pleine mutation. Dans ce cadre historique, le dialogue interreligieux devient progressivement un enjeu sociétal dont il convient de rappeler les différentes étapes mais aussi les expressions plurielles.
UE603 EC2 Les religions dans l'espace public (5h CM et 5h TD)
Enseignant : Yann Schmitt | Présentation du coursLa place des religions dans l’espace public démocratique donne lieu à des positions très contrastées, de l’exclusion au profit d’une totale privation des religions à l’inclusion sans limite des discours et institutions religieuses. Le cours visera à penser la possible présence des pratiques et des discours religieux au sein des différents espaces publics. Ce sera l’occasion de réfléchir à la laïcité, à la tolérance et à la raison publique. | BibliographieC. Kintzler, Qu’est-ce que la laïcité ?, Paris, Vrin, 2014 ; C. Taylor et J. Maclure, Laïcité et liberté de conscience, Paris, La Découverte, 2010 ; T. Scanlon, L'épreuve de la tolérance, Paris, Hermann, 2018.
UE603 EC3 Sociologie des religions (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Rachel Sarg | Présentation du coursDéclin des pratiques ? Mort des institutions religieuses ? Retour du religieux ? Ou recomposition des croyances ? Contre toute attente, ces dernières décennies sont marquées par la forte présence des phénomènes religieux sur la scène mondiale. Comment concevoir ce « retour » alors que de nombreux penseurs avaient annoncé la mort de Dieu. Ce cours propose une analyse du phénomène en mobilisant l’apport des sciences sociales et en particulier de la sociologie. Dans une première partie, nous présenterons les principales approches des sociologues classiques et leur analyse du fait religieux (Auguste Comte, Emile Durkheim, Max Weber, Karl Marx, Georg Simmel). La seconde partie abordera les principaux concepts et paradigmes (sécularisation, individualisation, pluralisation, bricolage religieux) de la sociologie des religions permettant de poursuivre la réflexion sur la place du religieux à l’époque contemporaine.

UE604 Théologie, pratique et pédagogie (6 ECTS)

UE604 EC1 Achitecture (10h TD)
Enseignant : Yves Meessen | Présentation du coursLes religions judaïques, chrétiennes et islamiques ont vu s’épanouir des constructions architecturales pour répondre aux nécessités du culte. Parties de maisons particulières, la synagogue et l’église adoptèrent le plan basilical de la société romaine occidentale avant de développer leur propre style. Empruntant une voie plus orientale, l’islam inventait la mosquée. A travers l’expression architecturale, le cours analysera les traits communs des expériences religieuses et leurs spécificités. Le projet « The House of One » (synagogue-église-mosquée) de Berlin se abordé comme un cas limite comme lieu de réflexion.
UE604 EC2 Musique (10h TD)
Enseignant : Fabien Faul | Présentation du coursLes productions musicales qui jalonnent l’histoire des traditions religieuses et spirituelles ne poursuivent pas simplement un but esthétique, mais constituent un moyen d'expression de la foi ou de la croyance. Dans un parcours très synthétique, cet élément constitutif vise à initier les étudiants à la diversité des œuvres musicales en évoquant les grandes traditions de l’histoire de la « musique sacrée » et à entrer dans une écoute plus approfondie de certaines grandes œuvres. | BibliographiePhilippe Charru, Quand le lointain se fait proche, la musique. Une voie spirituelle, Paris, Seuil, 2011, Edmond Lemaître (dir), Guide de la musique sacrée et chorale profane. L’âge baroque (1600-1750), Paris, Fayard, 1992 ; François-René Tranchefort, Guide de la musique sacrée et chorale profane. De 1750 à nos jours, Paris, Fayard, 1993.

UE605 Éthique appliquée (6 ECTS)

UE605 EC1 Bioéthique (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Fabien Faul, Sébastien Klamm | Présentation du coursEn décryptant les enjeux des questions que pose l’exercice de la médecine, en particulier dans les domaines du début de la vie, de la procréation, de la fin de vie, des recherches thérapeutiques, en lien avec la législation actuelle, cet élément constitutif vise à énoncer et définir les concepts de fond de l’éthique biomédicale : dignité, souffrance, identité, souffrance, respect, hospitalité, santé, etc. (S. Klam) Le cours aborde les questions liées à l’éthique en monde médical à partir des grands domaines concernés : les débuts de la vie (assistance médicale à la procréation, diagnostic prénatal, avortement) la fin de vie (soins palliatifs, euthanasie), les recherches en cours actuellement (thérapie génique, cellules-souches, clonage), les évolutions de l’exercice de la médecine (technicisation de la médecine, rapports médecin-patient), la législation en matière de bioéthique (lois de 1994 révisées en 2004 et à partir de 2009, rôle du Comité Consultatif National d’Éthique, de l’Agence de la biomédecine). Au delà des enjeux pratiques, on montrera comment des types de raisonnements et sensibilités éthiques conditionnent chez les acteurs du débat, leur façon de traiter les questions. Une place particulière sera donnée dans cet horizon aux références théologiques. (F. Faul) | BibliographieCCNE, Rapport de synthèse des États généraux de la bioéthique, 2018, URL : http://www.ccne-ethique.fr/fr/actualites/le-rapport-des-etats-generaux-de-la-bioethique-2018-est-en-ligne.
UE605 EC2 Éthique sociale (10h CM et 10h TD)
Enseignant : Fabien Faul | Présentation du coursCet EC se propose de parcourir un corpus méconnu d’enseignements élaborés par l’Église catholique depuis la fin du XIX° s, sur la vie en société sous tous ses aspect, économiques, politiques, culturels, spirituels et, récemment, écologiques. | BibliographieVatican II, Gaudium et spes, Paris, Cerf,1967 ; Compendium de l’enseignement social de l’Église, Paris, Mame, 2004 ; François, Laudato Si’, Paris, Bayard-Cerf-Mame, 2015.

UE606 transversale (3 ECTS)

UE606 EC1 Rech. Doc + MTU (6h TD)
Enseignant : Sylvie Barnay | Présentation du coursCe cours a pour but de donner des bases méthodologiques utiles aux études de type universitaire. Il accompagne les étudiants dans l’organisation et la pratique de leur travail. Il donne des clés pour effectuer des recherches en bibliothèque, établir une bibliographie, prendre des notes, reprendre un cours, mais aussi lire un texte, le résumer, élaborer une problématique. Il aide à l’utilisation des sources internet et au maniement des outils usuels en théologie.
UE606 EC2 Langues vivantes (Anglais, Allemand, Italien, Espagnol) (24h TD)


 

 

La théologie, en bref

Des études en théologie, sciences bibliques (ancien et nouveau Testaments), philosophie, histoire de l’Église, éthique, société et religion (histoire des religions, dialogue interreligieux, etc.)

 

Objectif de la formation

La formation de base en théologie dispensée dans le cycle de Licence est une formation généraliste, conçue de manière progressive afin d’amener les étudiants à une connaissance approfondie des différentes disciplines qui la constituent ainsi qu’à leurs méthodologies propres : sciences bibliques, théologie systématique, histoire, philosophie, éthique, pédagogie, langues anciennes. Elle vise une mise en œuvre de la rationalité sur le contenu du christianisme, ses origines, ses fondements, sa cohérence. Cette formation envisage également l’étude du fait religieux contemporain et son évolution au cours de l’histoire et pose les bases méthodologiques en histoire des religions. Le socle de connaissances et de compétences pluridisciplinaires acquis grâce à cette formation permet divers débouchés professionnels.

 

Les atouts de la formation

  • Un diplôme d’état en théologie
  • Pluridisciplinarité
  • Acquisition d’une solide culture générale
  • Initiation au maniement des outils et des techniques liés à la discipline
  • Mise en œuvre d’une réflexion rationnelle autour de la foi et de ses contenus
  • Développement des capacités à raisonner et à argumenter
  • Acquisition des méthodologies du travail universitaire
La théologie peut aussi être considérée comme une filière apportant des connaissances intéressantes à des disciplines « voisines », telles que l’histoire, l’histoire de l’art, la philosophie ou encore les lettres, auxquelles elle apporte un éclairage complémentaire particulièrement pertinent. Dans tous les cas, elle est source d’enrichissement culturel et se trouve apte à nourrir une réflexion personnelle sur des questions existentielles.

 

Contenu de la formation

  • Des études en:
    • Théologie : fondamentale, systématique, pratique ;
    • Sciences bibliques : ancien Testament, nouveau Testament, méthode critique d’analyse de textes, langues anciennes (hébreu, grec, latin) ;
    • Philosophie : antique, médiévale, moderne et contemporaine ;
    • Histoire de l’Église : ancienne, médiévale, moderne et contemporaine ;
    • Société et religion : éthique, histoire, fait religieux, histoire des religions, dialogue interreligieux.
  • Le développement des capacités à dégager une problématique d’une question de théologie et/ou d’éthique, et à la mettre en perspective au regard des enjeux culturels et sociétaux contemporains
  • De la méthodologie du travail universitaire : organisation et gestion du temps de travail, travail en autonomie et en groupe, recherche et traitement de l'information, expression écrite et orale
  • Une initiation au maniement des outils et de techniques propres à la discipline :outils de travail, recherche documentaire spécifiques, utilisation des bases de données, etc.
  • Le développement des capacités à dégager des problématiques et à les exposer.
  • Des certifications en informatique (c2i) et en anglais, allemand, italien ou espagnol (niveau C1)

 

Organisation de la formation

La licence en théologie est organisée en 6 semestres, soit 3 années : L1 (1ère année de licence), L2, L3
Chaque semestre comporte un certain nombre d'UE (unités d'enseignement) totalisant une "valeur" de 30 crédits ECTS (European credits transfer system : système de validation commune à l’Union européenne). L'étudiant obtient donc sa licence, dès lors qu'il a validé 180 crédits ECTS. Les crédits ECTS sont une sorte de monnaie commune : la licence mention théologie de l'Université de Lorraine - Metz a donc la même valeur dans n'importe quel pays de l'espace européen. Les UE sont capitalisables, c'est-à-dire qu'une fois validées, elles sont définitivement acquises, quel que soit le temps mis pour obtenir la licence. Elles sont transférables dans une autre université, française ou européenne, sous réserve d'acceptation par les équipes pédagogiques.

Les étudiants qui le souhaitent peuvent organiser leur formation au rythme de leurs possibilités, par exemple L1 en un an ou deux ans.

Plusieurs types d’UE sont proposés :
  • des UFD (unités d'enseignement fondamentales disciplinaires), dans le champ de la théologie,
  • des UFT (unités d'enseignement fondamentales transverses), destinées à doter l'étudiant d'"outils" : informatique, langue vivante, méthodologie, projet personnel et professionnel.
  • des UEO (unités d'enseignement d'ouverture), qui diversifient le parcours.

 

Le Diplôme

Le diplôme obtenu, sous réserve de validation des UE et crédits ECTS, est la licence, domaine sciences humaines, arts et culture, mention théologie catholique. Un "supplément au diplôme" présentera le détail des connaissances acquises pendant la formation.Un DEUG (diplôme d'études universitaires générales) sciences humaines, arts et culture, mention théologie pourra être délivré aux étudiants ayant validé L1 et L2.

 

Et après la Licence ? Les débouchés, les poursuites d'études

Les secteurs envisageables:

Même si la licence est une étape permettant d’évoluer vers une poursuite d’études, les compétences acquises peuvent être des atouts pour certains emplois de niveau techniciens supérieurs ou cadres moyens.

Exemples de métiers visés, soit au niveau L, soit après une spécialisation et/ou réussite à un concours (voir poursuite d’études) :

  • Professeur / Professeure de religion (primaire-secondaire)
  • Animateur / Animatrice en pastorale
  • Professeur / Professeure des écoles
  • Professeur / Professeure de matières littéraires
  • Attaché / Attachée de conservation du patrimoine
  • Accompagnateur / Accompagnatrice touristique ; Conférencier / Conférencière de voyages ; Guide conférencier / conférencière
  • Assistant / Assistante documentaliste ; Bibliothécaire ; Documentaliste
  • Journaliste
  • Chargé / Chargée de promotion du patrimoine ; Chargé / Chargée de mission tourisme
  • Enseignant-chercheur / Enseignante-chercheuse

Les poursuites d’études :

> Master mention : Théologie et anthropologie philosophique
Deux spécialités :

  • Théologie et philosophie
  • Théologie et spiritualité


(UFR Sciences humaines et arts, Metz)

> Préparations aux concours administratifs
> Préparations aux concours de l’enseignement (primaire, secondaire, supérieur)
> Ecoles spécialisées : Ecoles de journalisme, IEP (Instituts d’études politiques)

Pour plus d'informations contacter le responsable de la Licence :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.